Les ex-PCF

Le plus grand parti de France


Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /web2/expcf/www/templates/dissidents_essai_03_2/functions.php on line 205

La Gauche prolétarienne (GP) est créée en septembre 1968.

La GP se réclame de l'héritage du Mouvement du 22 Mars (antiautoritaire et spontanéiste) et d'une fraction dissidente de l’Union des jeunesses marxistes-léninistes (UJCML), après la dissolution, par décret, de ces deux structures le 12 juin 1968, suite aux événements de mai-juin 1968.

Le Mouvement du 22 Mars a été fondé le 22 mars 1968, à la faculté de Nanterre.

L'UJCML a été fondée par Robert Linhart, Benny Lévy, Etienne Grumbach et Jacques Broyelle, le 10 décembre 1966, par une centaine de militants exclus de l'Union des étudiants communistes (UEC), majoritairement implantés à l’Ecole normale de la rue d’Ulm, et sous l'influence du philosophe marxiste et membre du PCF, Louis Althusser.

Selon Serge July, l'un des fondateurs : « C’était un mouvement étrange, hybride, une organisation que je définirais comme « stalino-libertaire », c’est dire le côté bizarre. En fait, la GP était un groupe d’agitateurs, la formule « maos spontex » nous allait très bien, à la fois autoritaire et libertaire, qui entendait soutenir toutes les révoltes des plus exploités, des plus marginaux, des mal-logés, des OS en révolte, des immigrés. Limite populistes. »

Officiellement interdite le 27 mai 1970 par les «lois Marcellin», la Gauche Prolétarienne continue son action autour du journal J'accuse-La Cause du peuple qui regroupe un cercle d'intellectuels médiatiques et de jeunes journalistes.

La GP publie le journal La Cause du peuple (imprimé jusqu'à cent mille exemplaires) qui est  saisie à maintes reprises, en 1970-71.

La GP décide de se dissoudre le 1er novembre 1973.

 

Sources

Gauche Prolétarienne - Wikipédia