Les Ex-PCF

Le plus grand parti de France

Michel-Antoine (né à Chambéry (Savoie) le 2 mai 1942 et mort à Paris le 27 mai 2013) fait une hypokhâgne au lycée du Parc à Lyon (Rhône).

Ayant reçu une éducation bourgeoise et religieuse, Burnier abandonne le catholicisme vers les 15 ans, et devient un fervent lecteur de Jean-Paul Sartre (dont il deviendra proche plus tard).

Il aide le FLN durant la guerre d'Algérie (communication, valises...).

En 1960, il s'inscrit avec son cousin, Frédéric Bon, à Sciences-Po, à Paris. Les deux cachent Mohamed Boudia, évadé de la prison du Mans, une petite semaine à Paris.

Burnier, adhérent de l’UEC, participe au comité de rédaction de Clarté. Avec son cousin, Frédéric Bon, il rédige des articles sur l’énergie nucléaire, sur la technocratie, sur la crise monétaire, …

En 1966, Burnier participe ensuite comme rédacteur en chef à la création du mensuel L'Événement d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie.

Il milite au PSU et collabore au journal Tribune étudiante.

Il participe en 1970, avec Jean-François Bizot, Jean Georgakarakos et Jean Luc Young à la relance d'Actuel dont il sera le rédacteur en chef.

En 1966, il publie Les existentialistes et la politique qui reprend un mémoire présenté au diplôme de l'Institut d'Études Politiques de Paris en 1963. Il écrit avec Bernard Kouchner et Frédéric Bon, Les Voraces, une tragédie en cinq actes et en vers sur la présidentielle de 1974 remportée par Valéry Giscard d’Estaing.

Avec Patrick Rambaud, Burnier a écrit une quarantaine de pastiches, allant du texte court au véritable livre tels que Le tronc et l'écorce (François Mitterrand), La farce des choses (Simone de Beauvoir) ou Un navire dans tes yeux (Françoise Sagan).

Il meurt à l'âge de 71 ans des suites d'un cancer.

 

Sources

Michel Burniet - Wikipédia

Michel Burnier – Radio Nova

Publications

Les Existentialistes et la politique, essai, Gallimard, 1966

Les Nouveaux Intellectuels, essai, avec Frédéric Bon, Cujas 1966

Si mai avait gagné, politique fiction, avec Frédéric Bon, dessins de Wolinski, J-J Pauvert, 1968

La Chute du général, Lattès, 1969

Classe ouvrière et Révolution, essai, avec Frédéric Bon, Le Seuil, 1971

Les Voraces, tragédie en cinq actes et en vers, avec Frédéric Bon et Bernard Kouchner, Balland, 1974

Les Aventures communautaires de Wao-le-Laid, avec Patrick Rambaud, dessins de Gotlib, Belfond, 1974

Les Complots de la Liberté, roman historique (Prix Alexandre-Dumas) avec Patrick Rambaud, Grasset, 1975

Actuel par Actuel, ouvrage collectif, Stock, 1977,

1848, roman historique (prix Lamartine) avec Patrick Rambaud, Grasset, 1977,

Le Roland-Barthes sans peine, parodie, avec Patrick Rambaud, Balland, 1978,

Histoire du socialisme, Janninck, 1977,

Le Testament de Sartre, Orban, 1982,

Que le meilleur perde, essai, avec Frédéric Bon, Balland, 1986,

A ma fille, Laffont 1993,

L'Europe... de Jules César à l'euro, récit, avec Christine Ockrent, Laffont, 1999,

Les 7 vies du Dr Kouchner, biographie, XO, 2008.

Honneurs

Prix Lamartine, 1977