Les ex-PCF

Le plus grand parti de France


Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /web2/expcf/www/templates/dissidents_essai_03_2/functions.php on line 205

Guy Poussy (Né à Arcueil (Seine)le 4 janvier 1933), fils d’un ajusteur, sympathisant socialiste, fréquente l’école primaire Jean Macé à Arcueil et fait deux années au lycée Turgot de Paris.

Membre du Comité central

Quitte le PCF en 2002

En 1947, il entre en apprentissage dans l’usine d’aéronautique Voisin où travaille déjà son père et obtient un CAP de tourneur.

Poussy adhère à la CGT en 1950 et au PCF en 1951 dans l’usine Voisin, marquée par le militantisme de Georges Marchais.

Appelé à Montargis pour son service militaire en 1953, il sert comme deuxième classe dans les transmissions.

En 1956, il est à l’initiative d’un appel de quinze rappelés de la 53/2, publié dans L’Humanité : « Nous voterons communiste ».

Il est élu membre du bureau du syndicat des Métaux CGT.

Licencié de l’usine Voisin, il travaille ensuite, à Châtillon, chez Nord Aviation, puis comme tourneur dans l’entreprise de machines outils Huré à Bagneux où il est délégué du personnel et secrétaire du comité d’entreprise. Il est également membre de la commission exécutive du syndicat CGT des Métaux d’Arcueil-Bagneux.

Le 7 novembre 1956, Poussy est blessé en participant à la défense des locaux de l’Humanité attaqués par l’extrême-droite. En décembre suivant, il suit une école centrale d’un mois.

Après son licenciement, en 1958, Albert Petit, maire de Bagneux, l’appelle à son secrétariat, puis Henri Ravéra, alors premier adjoint, lui propose de devenir secrétaire de section.

Poussy devint permanent. En 1959, il entre au bureau fédéral et en 1961, il est élu au secrétariat fédéral. Il est chargé de la propagande.

En juillet 1962, Poussy suit un cursus de six mois à l’École supérieure des sciences sociales du PCUS à Moscou. Il y séjourne à partir de septembre 1962 puis à Léningrad et en Ouzebekistan. Il appartient au premier contingent depuis la reprise de cette forme de coopération. Après son retour, il devient secrétaire fédéral à l’organisation en 1964.

En 1970, il succède à Marcel Zaidner au poste de premier secrétaire de la fédération communiste du Val-de-Marne.

Très proche de Georges Marchais, il siége au Comité central du PCF de 1970 à 1994. Il y est chargé du suivi des fédérations du Lot, du Doubs, des Côtes-du-Nord, de l’Yonne. Il travaille Place du Colonel-Fabien au secteur entreprises immigration avec Jean-Claude Gayssot et Claude Billard.

En 1976 lors de la préparation du 22e congrès, il intervient sur les « valeurs », et affirme dans une tribune de discussions « Oui, nous sommes contre l’immoralité ».

Conseiller général du Val-de-Marne de 1976 à 1994, élu à Champigny-sur-Marne, où il s’oppose notamment au péage sur l’Autoroute A4, il est conseiller régional de l’Île-de-France de 1986 à 1992.

En 2000, refusant la « mutation » opérée par Robert Hue, il créé avec Guy Virgile Martin, Guy Gibout, Guy Perlican (les «quatre Guy ») et Gilberto Boni, l’association Reconstruire le parti communiste français (RPCF) qui se veut «une voix de la résistance aux compromissions du PCF vers une dérive social-démocrate».

En avril 2002, Poussy informe Marie-George Buffet qu’il n’appartient plus au PCF : « Il m’a quitté, il n’a plus de communiste que le nom, en fait d’avoir modernisé le parti, la mutation l’a ringardisé et désarmé. La légitimité du parti ne repose plus sur ses capacités à intervenir et impulser l’action pour le progrès et le socialisme, pour la lutte des idées, sa légitimité tient à sa place dans les institutions, à l’exercice du pouvoir sous la coupe du PS, aux élus qui restent les yeux rivés sur le deuxième tour des élections ».

Il crée en 1994, l’association « Co-développement avec le Tiers-monde », dont le but est de favoriser sous forme de partenariat, toutes les formes de coopération et d’entente entre les peuples en particulier en Afrique, au Cameroun.

 

Sources

Guy Poussy – Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier - Paul Boulland, Claude Pennetier

Guy Poussy – Wikipédia

Responsabilités au PCF

Membre du Comité central : 1970 - 1994

Secrétaire fédéral du Val de Marne : 1970 – 1982

Mandats électifs

Conseiller général du Val-de-Marne : 1976 - 1994

Conseiller régional de l’Île-de-France : 1986 – 1992

Honneurs

Conseiller général honoraire du Val-de-Marne - 1994.