Les ex-PCF

Le plus grand parti de France

Fils d’un mouleur, Pierre Lormier (né à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) le 2 juillet 1894, mort à Alfortville le 15 juillet 1952), peintre en bâtiment chez Noblet, une entreprise de peinture d’Ivry-sur-Seine, habite à Alfortville avant la Première Guerre mondiale.

Il est élu conseiller municipal communiste aux élections municipales du 5 mai 1935 sur la liste de Marcel Capron, à Alforville, A partir de la fin de l’année 1937, il n’assiste plus aux séances du conseil.
Il démissionne le 27 octobre 1939 pour se désolidariser de la politique du Parti communiste, après l’annonce du Pacte germano-soviétique.

Marié en 1917 à Alfortville, remarié en 1937.

Sources

Pierre Lormier – Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier