Les ex-PCF

Le plus grand parti de France

Issu d'une famille française bourgeoise d'origine juive, immigrée en France à la fin du XIXe siècle, Pierre Kahn (né le 6 novembre 1939 à Dinan - décédé le 18 juillet 2006 à Paris), étudiant à la Sorbonne, est secrétaire du secteur Lettres de l'Union des étudiants communistes, avant d'être élu secrétaire national de l'UEC, lors du 7e Congrès en 1964, prenant la suite d’Alain Forner. 

Il est l'un des rédacteurs en chef du journal de l'UEC, Clarté, où il travaille, notamment, avec Serge July et Jean Schalit. En 1965, il est exclu du Parti communiste et s'éloigne progressivement de la politique.

Devenu instituteur puis professeur de philosophie en lycée, il prit part aux évènements de Mai 68 à Paris. Il est suspendu en 1969 pour avoir signé le « Manifeste des 24 » s'opposant à la suspension de son collègue et camarade André Sénik.

Il fait partie du petit groupe de contestataires qui mit le feu au Palais Brongniart, siège de la Bourse de Paris.

Pierre Kahn devient psychanalyste au tout début des années 1970, à Paris et à Troyes. Il travaille avec Serge Leclaire. Tout au long des années 1980, il anime, au sein d'un groupe de psychanalystes, la revue Espaces. Dans les années 1990, il se consacre notamment à l'animation d'un collectif réunissant psychanalystes, psychologues, psychiatres et médecins de Troyes et de ses environs. Dans son travail théorique, Pierre Kahn, prend selon Elisabeth Roudinesco, des positions exigeantes (envers la psychanalyse) et courageuses, notamment sur la question de l'homosexualité.

 

Sources

Pierre Khan - Wikipedia

Responsabilités

Secrétaire général de l’UEC (1964-1965).

Publications

Le symptôme dans la culture L'homophilie, un symptôme de la psychanalyse ? Article dans Che Vuoi, No 16, Editions L'Harmattan

La mort dans les yeux - Questions à Jean-Pierre Vernant, Article dans Espaces journal de psychanalystes, no 13-14 printemps 1986

Frère et sœur, dans le secret du futur antérieur, Article dans Espaces pour la psychanalyse, no 17, Éditions de l'Interligne, Paris, 1990

Evidence et énigmes de la violence pour le psychanalyste, Article dans Psychanalystes, revue du Collège de Psychanalystes, no 45, Paris, 1992