Les ex-PCF

Le plus grand parti de France

Pierre Brizon, Henri Sellier et Raoul Verfeuil sont exclus du PCF, le 19 octobre 1922.

Le 24 décembre 1922, ils créent à Dijon, avec Charles Auray, Oscar Bloch et Michel Georgen, l’Union fédérative des travailleurs socialistes (UFTS ou UFS). L’UFS «ne veut s’opposer ni au Parti socialiste ni au Parti communiste» et considère que son rôle sera terminé le jour où le Parti communiste et le Parti socialiste seront regroupés dans une seule organisation.

L’objectif de regroupement des deux familles politiques est aussi affiché au niveau de la IIe et de la IIIe Internationale.

Le 28 avril 1923, a lieu le Congrès de Pantin de cette organisation.

Le 30 avril 1923, à Boulogne Billancourt, l’Union fédérative socialiste (UFS) et le Parti communiste unitaire (PCS) fusionnent et créent l’Union socialiste-communiste (USC).

L’USC devient le Parti socialiste-communiste (PSC), en 1927.