Les ex-PCF

Le plus grand parti de France


Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /web2/expcf/www/templates/dissidents_essai_03_2/functions.php on line 205

Ania Francos (née à Paris le 13 juillet 1938, morte à Paris le 24 janvier 1988) assiste à l’âge de quatre ans, à l’arrestation de son père qui ne reviendra pas d’Auschwitz.

Grand reporter

Membre de l'UEC

Son père, né en Galicie (Pologne-Ukraine), séjourne quelques années en Palestine avant de s’installer à Paris où il travaille comme journaliste dans la presse communiste yiddish.

Après la guerre, Ania Francos a sept ans et séjourne dans une maison de la Commission centrale pour l’enfance de l’Union juive pour la résistance et l’entraide (UJRE).

Jeune fille, elle milite à l’Union des étudiants communistes (UEC)

Devenue journaliste, elle collabore dans les années 1960-1970 à plusieurs journaux : Jeune Afrique, Libération et plus tard, L’Autre Journal. Ses grands reportages à Cuba, en Algérie, en Afrique du Sud, en Palestine, sont chacun suivis d’ouvrages. Elle rencontre Fidel Castro et publie La Fête cubaine. Après un séjour en Algérie elle publie La Blanche et la Rouge et en 1976, la première biographie du président Houari Boumédiène.

En 1978, avec Il était des femmes dans la Résistance, elle donne la parole à des résistantes, avec de nombreux témoignages. Son ouvrage est récompensé par le prix des lectrices de Elle, en 1979.

Atteinte d’un cancer du sein, elle participe à des entretiens télévisés sur le cancer (L’ennemi intérieur, FR3, 1983) et tient, dans L’Autre journal, des Chroniques d’une mort annoncée. Elle les rassemblera en 1983 dans un dernier roman, Sauve-toi, Lola. Plusieurs fois réédité, ce livre est porté à l’écran par Michel Drach en 1986 (avec Carole Laure).

 

Sources

Ania Francos – Dictionnaire biographique du pmouvement ouvrier - Michèle Bitton

Ania Francos – Wikipédia

Publications

La Fête cubaine, Julliard, 1962,

La Blanche et la Rouge, Julliard, 1964,

L'Afrique des Afrikaaners, Julliard, 1966,

Les Palestiniens, Julliard, 1968,

Afrika Afrikanerov, Nauka, 1973,

Un Algérien nommé Boumediene, Stock, 1976,

Il était des femmes dans la Résistance, Stock, 1978,

Sauve-toi, Lola, B. Barrault, 1983.