Les ex-PCF

Le plus grand parti de France


Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /web2/expcf/www/templates/dissidents_essai_03_2/functions.php on line 205

Yolande Bertrans (née le 29 août 1926 à Homécourt (Meurthe-et-Moselle), morte fin juin 2006), fille d’un ouvrier italien, sidérurgiste et militant, adhère au Parti communiste le 10 août 1944.

Elle fait la connaissance de Jean Bertrand qu’elle épouse le 17 août 1946 et avec lequel elle a une fille. En 1973, elle se présente aux élections cantonales de Homécourt et est élue. Elle est réélue jusqu’en 1985. Elle est également maire d’Auboué de 1984 à 1989. Elle préside et dirige le conseil d’administration de la maternité régionale de Nancy.

Elle est membre de la direction de la fédération du PCF de Meurthe-et-Moselle

Son mari, secrétaire fédéral communiste de Meurthe-et-Moselle, maire d’Homécourt (1953-1979), député, et elle-même, manifestent des désaccords avec le Parti communiste, à partir de 1971. Ils n’acceptent ni l’entrée des troupes soviétiques en Tchécoslovaquie, ni le style de Georges Marchais.

Après le décès de Jean Bertrand en 1983, elle participe à l’organisation du courant des «reconstructeurs». Elle participe aussi à l’Association pour la démocratie et le socialisme (ADS) et à la Convention pour une alternative progressiste (CAP), sympathisant particulièrement avec Marcel Rigout.

En rupture, elle continue néanmoins à militer avec les communistes dans la collectif de défense des bassins miniers lorrains.

Les obsèques de Yolande Bertrand eurent lieu en présence de Colette Goeriot, ancienne députée et maire de Joeuf, qui lui a rendu hommage en présence de nombreux élus et responsables fédéraux communistes.

Sources

Yolande Bertrand – Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier - Claude Pennetier

L’Humanité. Carnet, 6 Juillet, 2006

Mandants électifs

Maire d’Auboué : 1984 - 1989

Conseillère cantonale : 1973 – 1985