Les Ex-PCF

Le plus grand parti de France

Secrétaire de l’UEC et la Jeunesse communiste ; secrétaire du BP ; député de Seine Saint Denis ; quitte le PCF en 2010.

Chaudronnier tôlier ; membre du bureau politique du PCF ; quitte le PCF en 1991 ; co-fondateur du mouvement des Reconstructeurs.

Professeur d’histoire ; résistant ; secrétaire national des Étudiants communistes ; exclu du PCF en 1956 ; fondateur et dirigeant national du PSU.

Sidérurgiste ; député ; «écarté» du PCF en 1985 ; secrétaire de la fédération de Meurthe-et-Moselle ; président de l’Office national de la Navigation.

Métallurgiste ; premier secrétaire de la fédération du Val-de-Marne ; membre du Comité central ; conseiller général du Val-de-Marne ; quitte le PCF en 2002.

Ouvrier de la presse, employé à L’Humanité ; adhère aux JC en 1967 puis au PCF en 1979 ; quitte le PCF en 1985 pour désaccord avec la «ligne révisionniste».

Lieutenant-colonel FFI ; député de la Charente; exclu en 1970 ; membre du comité central ; directeur de la revue Économie et politique ; adhère au PS en 1973.

Journaliste, écrivain ; rédactrice en chef de France Nouvelle ;  collabore à Rencontre communistes Hebdo d’Henri Fiszbin ; exclue en 1981.

Docteur en philosophie ; pacifiste, partisan de l’adhésion à l’IC ; adhérent du Parti communiste dès sa fondation, membre du Comité directeur (1920-1922) ; quitte le PC en 1938.

Journaliste ; rédacteur en chef adjoint de l’Humanité ; adhère au PCF en 1945, ne reprend pas sa carte en 1957.

Cheminot ; secrétaire CGT de la fédération de Paris ; conseiller de Paris ; exclu en 1981 ; membre du groupe  Rencontre communiste.

Saint-cyrien ; dirigeant de la Fédération CGT de l’alimentation ; exclu du PCF en 1956 ; adhérent de la Voie communiste ; instructeur pour les mouvements de libération auprès de l’organisation Solidarité.

 Métallurgiste ; membre du Comité central ; quitte le PCF en 1990 ;  ministre de la Formation professionnelle de 1981 à 1984.