Les ex-PCF

Le plus grand parti de France

Chaudronnier tôlier ; membre du bureau politique du PCF ; quitte le PCF en 1991 ; co-fondateur du mouvement des Reconstructeurs.

Professeur d’histoire ; résistant ; secrétaire national des Étudiants communistes ; exclu du PCF en 1956 ; fondateur et dirigeant national du PSU.

Sidérurgiste ; député ; «écarté» du PCF en 1985 ; secrétaire de la fédération de Meurthe-et-Moselle ; président de l’Office national de la Navigation.

Métallurgiste ; premier secrétaire de la fédération du Val-de-Marne ; membre du Comité central ; conseiller général du Val-de-Marne ; quitte le PCF en 2002.

Lieutenant-colonel FFI ; député de la Charente; exclu en 1970 ; membre du comité central ; directeur de la revue Économie et politique ; adhère au PS en 1973.

Journaliste, écrivain ; rédactrice en chef de France Nouvelle ;  collabore à Rencontre communistes Hebdo d’Henri Fiszbin ; exclue en 1981.

Cheminot ; secrétaire CGT de la fédération de Paris ; conseiller de Paris ; exclu en 1981 ; membre du groupe  Rencontre communiste.

Saint-cyrien ; dirigeant de la Fédération CGT de l’alimentation ; exclu du PCF en 1956 ; adhérent de la Voie communiste ; instructeur pour les mouvements de libération auprès de l’organisation Solidarité.

 Métallurgiste ; membre du Comité central ; quitte le PCF en 1990 ;  ministre de la Formation professionnelle de 1981 à 1984.

Professeur d’université ; quitte le PCF en 1981; membre du comité de rédaction de France Nouvelle ; conseiller communiste de Levallois-Perret.

Journaliste, cofondateur de La Vie ouvrière ; membre de l’Exécutif et du «Petit bureau» de l’IC ; exclu du PCF en 1924 ; collaborateur de La Révolution prolétarienne ; proche et ami de Trotski.

Professeur d’université, historienne et psychanalyste ; adhère au PCF en 1971, le quitte en 1979, après la rupture de l’union de la gauche.

Poète, écrivain et journaliste ; résistant ; adhère au PCF en 1943 ; exclusion temporairement en 1957, démission en 1958.

Télégraphiste, membre du comité central du PCF ; quitte le PCF en 1989 ; député européen socialiste ; vice-président du Parti des Radicaux de Gauche.

Géographe, professeur agrégé; militant du SNES ; membre du Bureau fédéral de l’Isère ; il quitte le PCF en 1986-1989.

Député de Paris ; secrétaire général du PCF (SFIC) ; exclu du PCF en 1929 ; co-fondateur du Parti ouvrier et paysan (POP).