Les ex-PCF

Le plus grand parti de France

Résistant, fondateur et chef des FTP ; ministre de l’Air ; exclu du PCF en 1970 ; maire d’Aubervilliers ;  membre du comité central du PCF.

Instituteur ; secrétaire général du Parti communiste (SFIC) ; exclu en janvier 1928 ; adhère au parti socialiste SFIO.

Patron du Club Méditerranée ; résistant ; grand reporter à l’Humanité ; adhère au PCF en 1943.

Instituteur, député et maire d’Alès ; quitte le PCF en 1939 ; membre du POPF durant l’Occupation ; fusillé par les FTP.

Journaliste, historien ; membre du Bureau nationale de l’UEC ; journaliste à France Nouvelle ; quitte le PCF vers 1990 ; membre de la Convention pour une alternative progressiste (CAP).

Ouvrier métallurgiste ; membre bureau politique du PCF ; rompt en 1939 ; maire de Maisons-Alfort ; membre du comité central du POPF.

Helléniste, professeur au Collège de France ; résistant, Compagnon de la Libération ; adhère au PCF en 1932, rend sa carte en 1937, la reprend en 1945, est exclu en 1970.

Ouvrier agricole ; résistant, déporté ; membre du Comité central ; maire d’Orly ; président du Conseil général du Val-de-Marne ; exclu du PCF en 1989.

Homme de théâtre ; secrétaire d’Aragon ; adhère au PCF en 1957 et le quitte en 1979, suite à l’intervention soviétique en Afghanistan.