Les ex-PCF

Le plus grand parti de France

Professeur ; député ; pacifiste et antimilitariste ; vote contre les crédits de guerre en juin 1916 ; exclu du PCF (SFIC) en 1922.

Saint-Cyrien ; officier ; résistant ; maire adjoint d’Arcueil ; spécialiste des questions de défense nationale auprès du CC ; exclu en 1977.

Philosophe, écrivain, homme de théâtre ; prix Nobel de littérature ; membre du PCF de 1935 à 1937 ; engagé dans la Résistance.

Ouvrier tourneur ; maire d’Alfortville ; député communiste ; quitte le PCF en 1939 ; secrétaire du POPF en 1940.

Journaliste, homme de télévision ; secrétaire fédéral de Gironde ; quitte le PCF en 1986.

Ecrivain, poète, dramaturge ; député et maire de Fort de France ; adhère au PCF en 1935, le quitte en 1956 après la publication du rapport Khrouchtchev.

Journaliste, écrivain, homme de radio et de télévision ; résistant ; adhère au PCF en 1944, le quitte en 1956 ; dessinateur et journaliste à l’Humanité.

Officier de la Marine marchande ; secrétaire général de la Fédération CGT des Officiers de la Marine marchande ; conseiller municipal du Havre ; quitte le PCF en 1978.

Ouvrier corroyeur ; député de Paris ; sur la liste des traites au PCF de 1945 ; syndicaliste du Rhône et du Jura ; maire adjoint de Villejuif.

Professeur agrégé ; syndicaliste ; résistant ; adhère aux JC en 1925, s’éloigne du PCF vers 1928 ; adhère à la SFIO en 1935.

Résistant, membre du Groupe Valmy ; Exclu du PCF en 1946 ; exécuteur de Marcel Gitton et Georges Déziré sur ordre du Parti communiste.

Peintre, universitaire, écrivain ; syndicaliste ; adhère au PCF en 1956, le quitte en 1979.

Journaliste, écrivain, résistant ; rédacteur en chef des Lettres françaises ; quitte le PCF en 1974.

Employée à l’Assistance publique de Paris ; agent de liaison de la direction du Parti communiste ; exécutée en octobre 1942 par le Groupe Valmy.