Les Ex-PCF

Le plus grand parti de France

Agrégé d’histoire ; adhère au PCF au début des années 1950, le quitte en 1956, après les événement de Budapest.

Poète, éditeur ; résistant ; .créateur en 1944 de la collection Poètes d'aujourd'hui ; adhésion au PCF en 1944, éloignement en 1946 après un voyage dans les pays de l’est.

Historien, enseignant, politologue ; adhère au PCF en 1951, le quitte en 1956 après les révélations sur le stalinisme et les événements de Hongrie.

Anthropologue, chargé de recherche au CNRS ; s’éloigne du PCF et participe à la Tribune de discussion, journal d’opposition interne.

Ingénieur informatique, formateur ; député (1973-1978) ; participe au courant reconstructeur.

Romancier, auteur dramatique et traducteur ; adhère au PCF en 1970, ne reprend pas sa carte en 1979.

Professeur, journaliste, spécialiste des relations internationales ; adhère au PCF en 1969, démissionne en 1980.

Philosophe ; entre au PCF en 1962, s’en éloigne et se rapproche des reconstructeurs.

Employé de commerce, comptable ; membre du BP (1928-1931), membre du CC (1929-1931) ; exclu du PCF en 1932 pour travail fractionnel ; secrétaire adjoint du PPF (1942-1944).

Architecte, urbaniste ; adhère à l’UEC en 1962, exclu en 1965 ; rejoint le PCMLF.

Architecte et urbaniste ; adhère au PCF en 1947, s’en éloigne en 1968.

Architecte, professeur ; membre du BN de l’UEC ; quitte le PCF en 1968

Architecte ; rédacteur en chef de Clarté et secrétaire national de l’UEC, adhère en 1946 au PCF, il s’en éloigne dans les années 1990.

Journaliste à l’agence Novosyi puis à Politique-Hebdo ; il s’éloigne du PCF.

Architecte ; adhère au PCF vers 1950 et s’en éloigne en 1970.

Secrétaire général de l’UEC et des JC, membre du CC ; il s’éloigne en 1989 et se rapproche des refondateurs

Instituteur ; adhère au PCF en 1935 ; résistant, responsable FTP-FFI de Haute-Vienne, membre du secrétariat fédéral, exclu en novembre 1952, réhabilité en 1998.

Professeur d’université, sénateur, membre de l’UEC, co-fondateur des JCR en 1966.

Agent commercial, syndicaliste chez Air France, membre de la CE de la CGT de 1982 à 2000 ; adhésion au PCF en 1963 ; membre du Comité Central de 1981 à 2000 ; quitte le PCF en 2003

Cheminot, élu député communiste en 1928 ; exclu du PCF en 1929 pour son soutien aux revendications autonomistes ; condamné à la peine capitale en 1947 et exécuté.

Instituteur, journaliste ; déserteur, membre du Réseau Jeanson ; s’éloigne du PCF en 1960.

Avocat en droit social ; membre de la direction des JC ; rédacteur à France Nouvelle ; s’éloigne du PCF.

Journaliste, photographe, exclu du PCF en 1969, pour son opposition à la politique algérienne du PCF.

Infirmier ; secrétaire général du PCF : maire, sénateur, député ; candidat aux élections présidentielles de 1995 et 2002 ; s’éloigne le PCF vers 2015-2017.

Ouvrier-ajusteur ; membre du CC (1954-1985) ; directeur de l’Institut Maurice Thorez, rédacteur en chef de Révolution ; s’éloigne du PCF après 1989.

Sociologue, universitaire ; membre de l’UEC ; militant du PCMLF.

Journaliste, romancier, membre du BN de l’UEC, s’éloigne du PCF en 1978.

Ecrivain ; un temps membre de l’UEC ; proche du pouvoir cubain, militant socialiste à partir de 1974.

Sociologue, professeur, chercheur au CNRS, membre de l’UEC au début des années 1960.

Journaliste, écrivain, membre de l’UEC au début des années 1960, rédacteur en chef d’Actuel.

Philosophe, journaliste, secrétaire du CERM, quitte le PCF en 1966, pour le PCMLF.

Journaliste, rédacteur en chef de France Nouvelle ; secrétaire fédéral de Seine et Marne, quitte le PCF en 1965 ; cofondateur du PCMLF

Ouvrier, secrétaire de la Fédération des jeunesses communistes (1923-1924), membre du comité directeur puis du bureau politique du PCF (1924-1934) ; député (1924-1937) ; maire de Saint-Denis (1931-1937) ; exclu du PCF le 27 juin 1934 .

Avocat, journaliste, député, sénateur, membre du PCF de 1920 à 1923, exclu.

Professeur à l'EPHE, linguiste, historien et sociologue; spécialiste du Proche-Orient et de l'islam ; adhère au PCF en 1937, exclu en 1958.

Journaliste, député socialiste, maire socialiste de Pertuis, membre du Parti communiste de 1920 à son exclusion en 1923, fondateur du Parti socialiste communiste.

 Ecrivain, historien ; adhère au PCF en 1949, le quitte en 1956 ; député et ministre socialiste.

Avocat; militant syndicaliste; membre de la SFIO, communiste de 1920 à 1923, puis socialiste-communiste et dirigeant du Parti d’unité prolétarienne (PUP).

Avocat, député, conseiller général, maire de Firminy (1912-1919), secrétaire fédéral du Parti communiste (1920-1923), fondateur de l’Union socialiste communiste

Journaliste notamment pour Le Populaire et L’Humanité ; membre du Comité directeur du Parti communiste, secrétaire général de l’Union socialiste communiste, puis du Parti d’Unité prolétarienne (1930-1936).

Ouvrier de la presse, employé à L’Humanité ; adhère aux JC en 1967 puis au PCF en 1979 ; quitte le PCF en 1985 pour désaccord avec la «ligne révisionniste».

Enseignant, philosophe et journaliste français, anticolonialiste et pacifiste, membre du PCF, il s’en éloigne en 1935

Professeur d'université, historien et journaliste français, orientaliste, spécialiste de l'Afrique du Nord et militant anticolonialiste, adhère au Parti communiste en 1921, le quitte en 1926

Ingénieur, écrivain, secrétaire général du CNE, directeur des Lettres françaises (1942-1950), quitte le PCF en 1958.

Peintre, cartonnier de tapisserie, entre au PCF après la guerre, s’en éloigne en 1956.

Peintre, céramiste ; résistant ; adhère au PCF en 1933, en démissionne en 1981.

 Professeur d’université, spécialiste de la Grèce antique ; quitte le PCF vers 1958 ; directeur de Voies nouvelles revue oppositionnelle.

Professeur, historienne ; adhère au PCF en 1943, le quitte en 1956 ; soutient les militants algériens du FNL.

Instituteur ; résistant, responsable du régional du Front National ; membre du Comité central ; exclu du CC en 1953, quitte le PCF en 1968.