Les Ex-PCF

Le plus grand parti de France

Instituteur, journaliste ; déserteur, membre du Réseau Jeanson ; s’éloigne du PCF en 1960.

Avocat en droit social ; membre de la direction des JC ; rédacteur à France Nouvelle ; s’éloigne du PCF.

Journaliste, photographe, exclu du PCF en 1969, pour son opposition à la politique algérienne du PCF.

Infirmier ; secrétaire général du PCF : maire, sénateur, député ; candidat aux élections présidentielles de 1995 et 2002 ; s’éloigne le PCF vers 2015-2017.

Ouvrier-ajusteur ; membre du CC (1954-1985) ; directeur de l’Institut Maurice Thorez, rédacteur en chef de Révolution ; s’éloigne du PCF après 1989.

Sociologue, universitaire ; membre de l’UEC ; militant du PCMLF.

Journaliste, romancier, membre du BN de l’UEC, s’éloigne du PCF en 1978.

Ecrivain ; un temps membre de l’UEC ; proche du pouvoir cubain, militant socialiste à partir de 1974.

Sociologue, professeur, chercheur au CNRS, membre de l’UEC au début des années 1960.

Journaliste, écrivain, membre de l’UEC au début des années 1960, rédacteur en chef d’Actuel.

Philosophe, journaliste, secrétaire du CERM, quitte le PCF en 1966, pour le PCMLF.

Journaliste, rédacteur en chef de France Nouvelle ; secrétaire fédéral de Seine et Marne, quitte le PCF en 1965 ; cofondateur du PCMLF

Ouvrier, secrétaire de la Fédération des jeunesses communistes (1923-1924), membre du comité directeur puis du bureau politique du PCF (1924-1934) ; député (1924-1937) ; maire de Saint-Denis (1931-1937) ; exclu du PCF le 27 juin 1934 .

Avocat, journaliste, député, sénateur, membre du PCF de 1920 à 1923, exclu.

Professeur à l'EPHE, linguiste, historien et sociologue; spécialiste du Proche-Orient et de l'islam ; adhère au PCF en 1937, exclu en 1958.

Journaliste, député socialiste, maire socialiste de Pertuis, membre du Parti communiste de 1920 à son exclusion en 1923, fondateur du Parti socialiste communiste.

 Ecrivain, historien ; adhère au PCF en 1949, le quitte en 1956 ; député et ministre socialiste.

Avocat; militant syndicaliste; membre de la SFIO, communiste de 1920 à 1923, puis socialiste-communiste et dirigeant du Parti d’unité prolétarienne (PUP).

Avocat, député, conseiller général, maire de Firminy (1912-1919), secrétaire fédéral du Parti communiste (1920-1923), fondateur de l’Union socialiste communiste

Journaliste notamment pour Le Populaire et L’Humanité ; membre du Comité directeur du Parti communiste, secrétaire général de l’Union socialiste communiste, puis du Parti d’Unité prolétarienne (1930-1936).

Ouvrier de la presse, employé à L’Humanité ; adhère aux JC en 1967 puis au PCF en 1979 ; quitte le PCF en 1985 pour désaccord avec la «ligne révisionniste».

Enseignant, philosophe et journaliste français, anticolonialiste et pacifiste, membre du PCF, il s’en éloigne en 1935

Professeur d'université, historien et journaliste français, orientaliste, spécialiste de l'Afrique du Nord et militant anticolonialiste, adhère au Parti communiste en 1921, le quitte en 1926

Ingénieur, écrivain, secrétaire général du CNE, directeur des Lettres françaises (1942-1950), quitte le PCF en 1958.

Peintre, cartonnier de tapisserie, entre au PCF après la guerre, s’en éloigne en 1956.

Peintre, céramiste ; résistant ; adhère au PCF en 1933, en démissionne en 1981.

 Professeur d’université, spécialiste de la Grèce antique ; quitte le PCF vers 1958 ; directeur de Voies nouvelles revue oppositionnelle.

Professeur, historienne ; adhère au PCF en 1943, le quitte en 1956 ; soutient les militants algériens du FNL.

Instituteur ; résistant, responsable du régional du Front National ; membre du Comité central ; exclu du CC en 1953, quitte le PCF en 1968.

Ouvrier ; résistant ; adhère au PCF en 1943, le quitte vers 1966 ; membre du PCMLF.

Journaliste, spécialiste des musiques du monde ; communiste de 1975 (?) à 1981.

Cinéaste, réalisateur, producteur ; adhère au PCF en 1968, le quitte en 1979 après la rupture de l’alliance avec le PS.

Philosophe et écrivain ; un temps membre de l’UEC, fondateur de la Gauche prolétarienne.

Employé municipal puis dans l’édition ; historien du mouvement syndical et de la chanson sociale ;  adhère au PCF vers 1926, le quitte en 1961.

Enseignant-chercheur à l’ENS ; traducteur du Capital ;  adhère au PCF en 1967, le quitte en 1980, après la rupture avec le PS.

Infirmier et acteur ; adhère au PCF en 1968, le quitte vers 1978.

Journaliste, grand reporter, romancière ; militante tiers-mondiste ; membre quelques temps de l’UEC.

Architecte et historien de l’architecture ; directeur de l’École spéciale d’architecture de 1972 à 1974 ; adhère au PCF en 1945, le quitte en 1968, après l’intervention de l’armée rouge à  Prague.

Chirurgien, spécialiste du cancer ; résistant ; démissionne du PCF en 1956, après le procès des blouses blanches et les événements de Hongrie.

Professeur  d’université, adhère au PCF en 1954, est exclu en 1981.

Professeur d’université ; membre du PCI ; fait de l’entrisme au PCF à partir de 1953, est exclu du PCF en 1960 ; animateur de la revue la Voie communiste.

Professeur ; trotskiste, anarchiste, alternatif ;  adhère à l’UEC et y reste trois ans ; fondateur du lycée expérimental de Saint-Nazaire.

Enseignante ; syndicaliste ; milite à l’UEC en 1961-1968.

Professeur d’université ; membre du BN de l’UEC ; participe à la création de la JCR en 1966.

Journaliste, critique de cinéma ; milite à l’UEC et au PCF, s’éloigne de fait vers 1967 en rejoignant la guérilla Guatémaltèque.

Journaliste, écrivain, directeur de journaux ; membre quelques temps de l’UEC.

Médecin ; résistant, membre des brigades internationales ; quitte le PCF en 1968.