Les ex-PCF

Le plus grand parti de France

Sténo-dactylo ; sénatrice ; membre du Comité central ; quitte le PCF en 2002, co-fondatrice de Communistes.

Ingénieur ; militant anticolonialiste ; journaliste de la Vie ouvrière, de l’Humanité, de la Révolution prolétarienne ; quitte le PCF en 1924.

Instituteur ; secrétaire du Comité de la IIIe Internationale ; membre du premier Comité directeur du Parti communiste ; rompt avec le PCF en 1926 ; collaborateur de La Révolution prolétarienne.

Ajusteur outilleur ; secrétaire général CGT de Renault ; membre du CC du PCF ;  quitte le PCF en 1997 ; co-fondateur de Rouges vifs.

Ouvrier du bâtiment ; Maire du Mans (1977-2001) ; s’éloigne du PCF dès 1984, exclu du PCF en 1989.

Enseignant-chercheur en sociologie ; membre de l’UEC exclu en 1966 ; co-fondateur de l’UJCml ; dirigeant de la Gauche prolétarienne.

Journaliste, écrivain, résistant ; rédacteur en chef des Lettres françaises ; quitte le PCF en 1974.

Avocat de droit du travail, défenseurs des salariés («avocamarade») ; membre de l’UEC en 1965-1966 ; cocréateur du l’UEC-ML.

Journaliste, directeur de Libération (1973 à 2006) ; milite à l’UEC de 1961 à 1963.

Secrétaire de l’UEC et la Jeunesse communiste ; secrétaire du BP ; député de Seine Saint Denis ; quitte le PCF en 2010.

Professeur d’allemand ; membre du Bureau fédéral de Paris ; exclu en 1981.

Militant de l’UEC ; part pour la guérilla au Venezuela, en juin 1968 ; tombe dans le banditisme ; mort assassiné à Paris.

Cinéaste et producteur ; adhère à l’UEC ; devient militant de la Gauche prolétarienne

Membre du BP ; rédacteur en chef de l’Humanité ; exclu en juillet 1936 ; résistant ; membre du Comité directeur du Parti socialiste SFIO.

Journaliste, directeur de Libération ; membre de la direction de l’UEC ; quitte l’UEC en 1966.

Chapelier, tourneur ; secrétaire de la fédération de Paris ; membre du Comité central ; exclu en octobre 1981 ; fondateur de Rencontres communistes hebdo ; rejoint le Parti socialiste en 1985.

Philosophe, écrivain, homme de théâtre ; prix Nobel de littérature ; membre du PCF de 1935 à 1937 ; engagé dans la Résistance.

Ouvrier métallurgiste ; membre du bureau politique et du secrétariat ; exclu le 12 septembre 1934 ; secrétaire général du PPF de Jacques Doriot.

Contrôleur des douanes ; membre du Comité central (1950-1964) ; maire de Montreuil ; quitte le PCF en 1997.

Historien, professeur au Collège de France ; quitte le PCF en 1956, le jour de l’invasion de la Hongrie par l’Union soviétique.

Agrégé d’histoire ; rédacteur en chef de Economie et politique ; quitte le PCF en 1929, réintègré en 1931 ; exclu en 1960.

Cardiologue ; députée et sénatrice ; maire de Nanterre ; quitte le PCF en 2010

Journaliste ; membre du Bureau politique du PCF (SFIC), membre du secrétariat et du Présidium de l’Internationale ; exclu en juillet 1924 lors du Ve congrès de l’IC.

Aide chimiste, puis secrétaire administrative ; membre du Bureau politique ; quitte le PCF en 1991.

Journaliste à France Nouvelle ; quitte le PCF en 1987 ; co-fondateur de la Convention pour une alternative progressiste (CAP).

Instituteur ; député et maire de Montreuil (1988 à 2012) ; quitte le PCF en 1996.

Professeur de philosophie ; membre du Bureau politique ; directeur du Centre d’études et de recherches marxistes (CERM) ; exclu du PCF en 1970.

Dessinateur en ameublement ; conseiller municipal de Paris ; exclu du PCF en 1929 ; fondateur du Parti ouvrier et paysan (POP).

Ouvrier mineur, puis métallurgiste ; maire de Chambon-Feugerolles, député (1932-1940) ; exclu en 1929.

Député de la Loire (1924 à 1928), membre du Comité directeur du PCF (SFIC) ; en désaccord avec les décisions de l’Internationale ; exclu en 1923.

Député de Paris ; secrétaire général du PCF (SFIC) ; exclu du PCF en 1929 ; co-fondateur du Parti ouvrier et paysan (POP).

Philosophe ; membre du comité central du PCF ; quitte le PCF en 2010, initiateur du mouvement de refondation communiste.

Historien ; membre du Comité central de 1982 à 2008 ; quitte le PCF en 2010.

Professeur agrégé de philosophie ; secrétaire du SNES Grenoble; quitte le PCF en 1988 ; animateur du mouvement des rénovateurs.

Ecrivain, philosophe, journaliste ; entre au PCF en 1934, démissionne en septembre 1939.

Instituteur ; syndicaliste ; conseiller municipal de Paris ; exclu du PCF en 1929.

Journaliste ; élu communiste de Paris XIIIe ; exclu du PCF en novembre 1929 ; co-fondateur du POP.

Journaliste, homme de télévision ; secrétaire fédéral de Gironde ; quitte le PCF en 1986.

Ouvrier corroyeur ; député de Paris ; sur la liste des traites au PCF de 1945 ; syndicaliste du Rhône et du Jura ; maire adjoint de Villejuif.

Ouvrier mécanicien; député communiste de la Seine ; quitte le PCF en 1928 ; membre fondateur du Parti ouvrier et paysan.

Journaliste et écrivain ; adhère au PCF en 1943, le quitte en 1956 suite au rapport Khrouchtchev ;  professeur de lettres et d’ethnologie à Paris et aux Etats-Unis.

Poète ; adhère au PCF en 1937, le quitte en 1947 ; directeur littéraire d’Action.

Ingénieur et économiste ; sénateur et ministre ; démissionne du PCF en 1994 ; membre du comité central du PCF.